Jujitsu traditionnel – self-défense

LE JUJITSU, UNE METHODE DE DEFENSE

Le jujitsu est une méthode de self-défense qui utilise les « atémis » (coups de poings ou de pieds), des techniques de projection et des techniques de soumission (clé de bras, de poignets, de jambes, étranglements). Le jujitsu ne demande pas de qualités physiques particulières et il se base sur l’utilisation de l’attaque de l’adversaire, de sa force, pour le mettre hors d’état de nuire.

La pratique du Jujitsu permet d’améliorer votre condition physique et de développer vos aptitudes à répondre à toute agression. D’abord proposé comme méthode de défense personnelle, le Jujitsu permet d’assimiler progressivement l’ensemble des techniques de combat. Le Jujitsu peut être pratiqué par tous : adolescents et adultes, hommes et femmes.

Le jujitsu, tradition martiale

Développé par les samouraïs lors des combats à mains nues, le jujitsu est à l’origine de nombreuses techniques d’arts martiaux. Pour s’en convaincre il suffit de regarder les techniques d’aïkido, de judo, de Krav maga, de close-combat, de sambo, de ju-jitsu brésilien, voir certaines techniques de finition utilisées en MMA (comme sankaku jime).

Le jujitsu fighting system

Le JuJitsu fighting, également appelé jujitsu combat, réuni au sein d’une même discipline le judo, le karaté et le Jiu-Jitsu Brésilien. Le combat comporte trois phases :

> Pieds – poings
Durant cette première phase les deux combattant doivent porter des coups contrôlés  à l’aide de ses poings et de ses pieds. Les coups suivants sont interdits : coups en dessous de la ceinture,  coups de poings directs au visage, les coups de pieds au visage doivent être contrôlés et tous les coups trop brutaux (low kick, uppercut…)

> Projection
Il s’agit d’une phase de judo, plus permissive (les saisies aux jambes sont autorisées) où l’on doit faire chuter l’adversaire sur le ventre ou sur le dos.

> Ne-Waza (combat au sol)
Cette dernière phase s’apparente au combat au sol du judo ou ddu jujitsu brésilien. On doit ici contrôler l’adversaire sur le ventre, sur le dos ou le faire abandonner avec une technique de soumission (clef ou étranglement).

Les entraînements de jujitsu traditionnel à Flam Marrakech

Les entraînements ont lieu trois fois par semaine : lundi, mercredi et vendredi. Travail des éléments de bases : atemis, projections, clés. Initiation au combat et au situation de défense. Etude des katas.

Notre professeur, Sidi-Mohamed El Moubarik

Deuxième Dan ni Dan de ju-jitsu,
notre professeur est une référence dans le ju-jitsu à Marrrakech et au Maroc :
Champion du Maroc en Fighting System
Champion du Maroc en katas – goshin-jitsu
1e à l’Open de Casablanca en Fighting System

× Comment puis-je vous aider ?